terminal-media.fr
icon icon facebook icon icon icon icon
cross

 
Blog-Machine
EYE'S SHOT
BROADCAST
rss
 
Picto CULTURE


LES NOUVELLES

AT TOMORROW

Maybe, together we will last
In this sad world with blasts

Ivan want calory
Tchang want energy

Wolfs turns around so watch out
If they have a mission to Beyrouth

There is no talking-to
No sermon at this time too

Events comes as on Taïwan
Will be us together in the caravan

ROCK AROUND PS

Ils ont décidé, c'est le parti socialiste
Qui l'a choisi comme première sur la liste
Anne Hidalgo devient, reine sur la piste

Toute la France donne valeur
Eux, toujours direct, avec leur coeur
Pour l'élection de 2022, à toute à l'heure

Si Anne reste, toujours, avec un score bas
Je sais que François hollande est encore là
Que son bilan a le mérite d'avoir eu des résultats

Quelle gauche avons-nous en commun ?
Votre père doit-il avoir été ouvrier ?
Votre mère, institutrice à Pitivier ?

Doit-on suivre la tarte à la crème "woke" ?
Ou la "cancel culture" indigeste pour les potes ?
Ou le prèt à penser des cerveaux plein de flotte ?

Constat social de la politique d'Emmanuel Macron
Pareille à une politique industrielle d'un François Fillon
En duo avec Margaret Tatcher dans l'opinion

Paupérisation et prix augmentés
Sont et restent une vraie réalitée
Minima sociaux pour 8 millions vérifiés

Sans être critique d'un monde écologique
Sans vénérer, une graine de béton pourrite
Juste travail, santé et liberté comme ordre civique

Voyez-vous, autre désir pour l'élection,
Car la victoire est possible avec l'union
Ensemble, on l'a souhaite pour la saison

Car, chez Jean-Luc mélenchon, n'oubliez pas
Que peu de personnes ne donne le la
De la vaccination, qui, tous, nous préservera

Longtemps encore, une aiguille dans le bras
Peut être vaut-il mieux cela
alors que l'europe arrive à grand pas

Et les problèmes s'accumulent à Abu Dhabi
Désordre à l'est et ce n'est pas fini
Et avec les sous-marins, les américains et leur ironique philosophie...

RAFALES DE PRIX

Prix des Rafales en deça
Manu avait peur du trépas
Journalistique avec débat
Bonne affaire pour les émirats
Avec des couts très bas
17 millards pour avions de combats
80 oiseaux d'acier à ce prix-là
Contre balance ce qu'il ne fait pas

BPM ET NET

Brandissant les bpms
Sans garder flemme
Avec opération de berne

Avec flegmme approprié
L'ambition qui est née
Va nous emportez

Si tu sais ce que c'est l'état
Lorsque dans de sale draps
Tu te retrouves à l'étroit

Vous avez grassement profité
Demain tu vas devoir cracher
Grâce à notre expertise courtisée

BORIS'S CHOICE

It's up to you boris
to be a cake or a dish

it's up to you boris
to get a very bad fish

I hope you understand
that you fall in the sand

I hope you understand
that you not in the band

Cause, right now on her lands
it is quiet with no gangs

No creepy terrorists
No terminal finish

PERMANENT TELETRAVAIL

Terroristes du jour devant son écran
Du micro, de la soupe ou du compliment
J'espère un jour, pouvoir y faire sobre traitement

Véritable petit angélique mercenaire
Formé pour faire exécuté justice lapidaire
En secouant toutes les tristes chaumières

Mais où donc est passé l'émetteur
Certains en doute pour mettre tous le monde à l'heure
Avec les passagers en boucle des variateurs

Big ben cartonne avec radio city london
Pendant que britney n'est pas au mieux de sa forme
Tube ensorcellant, branché sur "on"

En ne pensant qu'à toi madame saumon
Moi, qui ne suis qu'un vieux sale thon
Une terreur de bonhomme couleur téflon

PRESQUE EN DIRECT

Ce soir dans l'émission "Presque en direct"
Il faut s'attendre à de la bave des suspectes
Qui viendrait raffraîchir tous les indigestes

L'appat innocent pour des gens menaçant
Vous conviendrez bien que c'est inquiétant
C'est la raison pour laquelle réciproquement

Vous vous retrouvez dans cette situation
Car comptable de la futile prescription
Je suis une malodorante production

Toux sèche dans tout le monde
Quand cela devient une hécatombe
Cachez gorges comptez secondes

Pensées sincères et attristées
Pour cet homme et cette femme confinés
Dans ce cercueil cloué où ils sont enfermés

Triste fin, je sais, c'est cloche
Du mandarin, jusqu'à sherlock
Dans la plus étranges des époques

DEMOCRATIE PRIVEE

Grave atteinte à la fébrile démocratie
Je ne pourrai peut être plus écrire à autrui
Si demain la truie s'est sentit grandie

Sinon, quand vous faites piratage
Tâchez de le faire sans ratage
Qui ne laisse pas de traces dans les parages

Par delà bien et mal, il ne fallait pas
Recommencer ce jeu tragique, car tout à la fois
Rattrapé par l'histoire quand elle boit

Partie qui dure depuis longtemps
Un peu plus et moi, je partais les pieds devant
Alors pour maintenant, au revoir les enfants

Dans un univers où le tarif est le même
Que tu sois joe, que tu sois wayne
Que tu sois hill, où que tu sois ben

RESISTANCE

Résistance par contumace
Elisabeth n'a pas fait de frasque
Pas de trains explosés dans ceux d'en face

Winston s'était battus verbalement
Avec juste un certain agacement
Pour les trois de yalta dans les balkans

ANTICORPS

Espèrons que chacun dans nos malheurs
Réciproques, puissent-on éviter les tueurs
S'ils espèrent voir des victimes ou l'un des leurs

Car ne comptez pas sur nous comme de la chair à canon
Parce que, si comme deux victimes de la saison
Il s'avère que vous soyez complices de la situation

Nous serons au regret d'informer
Que vous n'êtes plus en sécurité
Et qu'il faut en catastrophe, vous échappez

Si coalition, il y a, il faudra jouer serré
Surtout ne rien avoir à leur céder
Car l'infamie a assez duré

Alors, comme au tribunal populaire
Emblèmatique ou protocolaire
Elles tomberont toutes les têtes nucléaires

LARGUAGE

S'ils larguent leurs bombes sur paris
Que ce soit comme en afganistan ou en moldavie
un peu comme hier venant de moscou ou les états unis

Terrain péninsulaire ou paysage littoral
Diable propre sur lui ou clown stupide littéral
L'on va les coincer paralèle et en diagonal

Peu de chances que l'on n'y mettent les formes
Si néanmoins vous n'acceptez pas les normes
Des fusils et des contingents qui se forment

Envelloppé dans cet habit d'apparat
Habillez par une écharpe, elle viendra
Vous embrassez, sinon cela sera avec fracas

Soldats, juntes et généraux
Les toiseront d'en haut
Stigmatiser comme des risibles moineaux

Chassé, partout où vous irez
Certains se pinceront le nez
Comme morts-vivants, iront se lever

LE VOLEUR ITALIEN

Il est beau le voleur italien
content d'avoir pu faire le chien
l'enjoliveur des manuscrits de rien

Ils n'existent plus à la vente
Ce qui devait faire rente
A l'édition la plus puante

On l'interpelle tout là-bas
On ne voit en lui, qu'un petit malfrat
Ayant su les agacer pire qu'à Odessa

Simple technique de professionnel
Qui chante dans sa langue belle
Comme un tiroir à merveille

Caution de trois cent mille euros
Ca ne fait pas chère le brûleau
Pour celui qui l'a dans le dos

Car la juge aime l'alcool
Les histoires un peu folle
Des lois tranquilles quand il décolle

ENGUEULADES

Quand j'avance mon groupuscule
Comment veux-tu la triste bascule

La chaleur du roblochon
Fait dormir tous les marrons

Quand la menace se fait obscure
De regarder ensemble sur ton disque dur

L'avant garde des anciennes transmissions
Peut devenir la vraie tension

Ce n'est pas noble cette gloriole
Dans cette ville qui pue et doit sentir la folle

A grenoble dans la radio station
zyklon-b, le nom de l'émission

Est-ce normal ce formol
Avec un exclu de l'école

Un coursier pour une fusion
Est-ce aujourd'hui rôle de composition

Mais, où est l'instituteur
Quand il s'agit de toucher aux moeurs

Quand, il rapproche les petits branleurs
A l'école de la république, pour quelles valeurs

Est-ce toi ou est-ce ton frère
Avec jane ou ronda comme mêre

Qui, de tout ça pose problème
Embraye sur plus amples emblèmes

Alors que la "target" c'est simoni
Qu'il faut avoir dans son lit

Peu de mec y sont passé
Pouvez-vous me désavouer

Connaissez-vous mon histoire, j'en doute
Avec un alcool brésilien, sans doute

Alors que la disco d'istraël se met en branle
S'imaginant que s'ils bougent, je tremble

La france me regarde tomber
M'ignorant, ce n'était pas son blé

L'on ne partage peut-être pas le même combat
Quand, j'ai des paquets pleins les bras

Partout petits bourgeois et biens nés
Est-ce qu'un fainéant doit toucher

Minima-sociaux avec fonction de claquer
Le fric des autres pour polluer

Elle, a inventé une histoire
Le faire dormir comme la Loire

Aujourd'hui, ce ne sont plus des enfants
Plus, protégé par papa et maman et les grands-parents



L'OMBRE ET LE JOUR

Depuis la nuit des temps
Dans la chaleur du continent
De la gazelle ou de l'éléphant

Plane le rythmme flottant
De l'ombre et le jour de l'ami président
Celle de François Mitterrand


Haut de page Pour revenir à la page principale