terminal-media.fr
icon icon facebook icon icon icon icon
cross

 
rss
 
CULTURE


COUP DE TORCHON

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Synopsis

1938. En Afrique-Occidentale française. Lucien Cordier (Philippe Noiret) est l'unique policier d'une petite ville coloniale. Méprisé de tous pour sa lâcheté et sa veulerie, il est l'objet de moqueries et de railleries. Lorsque son officier supérieur (Guy Marchand) lui fait prendre conscience de sa médiocrité, il va peu à peu se transformer en impitoyable assassin et se débarrasser de tous ses tourmenteurs, femme et maîtresse comprises, par un jeu diabolique qui consiste à faire accuser d'autres que lui avant de les éliminer, jusqu'à ce qu'il reste seul et mentalement anéanti.

  • le film coup de torcho de bertrand tavernier


Fiche technique

  • Titre : : Coup de torchon
  • Réalisation : Bertrand Tavernier, assisté de Jean Achache
  • Scénario : Jean Aurenche, Bertrand Tavernier (d'après le roman 1275 âmes de Jim Thompson)
  • Costumes : : Jacqueline Moreau
  • Décors : Alexandre Trauner
  • Photographie : : Pierre-William Glenn
  • Techniques :
    • Durée : 124 minutes
    • Son : Michel Desrois
    • Musique : Philippe Sarde
    • Montage : Armand Psenny
    • France : 19 octobre 2011 (version restaurée de 2010)
    • Sociétés de production : Les Films de la Tour, Films A2, Little Bear
    • Pays d'origine : France
    • Genre : comédie dramatique, policier
    • Durée : 124 minutes
  • Distribution
    • Philippe Noiret : Lucien Cordier
    • Isabelle Huppert : Rose Marcaillou
    • Jean-Pierre Marielle : Le Péron et son frère, Georges, l'adjudant-chef
    • Stéphane Audran : Huguette Cordier
    • Eddy Mitchell : Nono, "frère" d'Huguette
    • Guy Marchand : Marcel Chavasson, chef de la police




  • le film coup de torchon de bertrand tavernier

Autour du film

À Saint-Louis du Sénégal, l'escalier à double volée circulaire ayant inspiré à Bertrand Tavernier la scène de la maison close.

Ce film est adapté du numéro 1 000 de la Série noire, 1275 âmes (Pop. 1280 en version originale) de Jim Thompson qui se situe dans un petit village du Sud des États-Unis : les Noirs du Sud deviennent les Indigènes des colonies dans le film. Tavernier fait une transposition personnelle du récit de Voyage au bout de la nuit de Céline située dans l'Afrique coloniale à la veille de la Seconde Guerre mondiale tout en s'imprégnant de Voyage au Congo d'André Gide (1927).

Le film a été tourné au printemps 1981 dans le nord-ouest du Sénégal, notamment à Saint-Louis et aux environs de Louga.


  • le film coup de torchon de bertrand tavernier

Une scène montre la projection dans le village du film Alerte en Méditerranée avec Pierre Fresnay.

Le DVD du film sorti en 2007 aux éditions Studio Canal propose dans ses suppléments une deuxième fin alternative non retenue du film et expliquée par Bertrand Tavernier.

Retour haut de page Direction page d'accueil