terminal-media.fr
icon icon facebook icon icon icon icon
cross

ARTICLE

L'ELECTRO CHOC
Sorya Khaldoun

EDITORIAL

Le desert affectif (17/12/2022)

Dans mon pays très cathodique, je tiens, quand même a préciser quelques détails. A cette heure, ce samedi 17 décembre 2022 à 11 heures, vraisembablement, aucune femme du Paysage Audiovisuel Français ne s'est manifesté en direct, avec moi. De 2000 à 2005, j'avais écris des lettres amoureuses à Daphné Roulier de canalplus à l'époque sans me dissimuler et c'est lors de mon audition avec la police que j'ai appris qu'elle était mariée depuis peu à Antoine de Caunes. L'affaire était réglée, elle était désormais mariée et mon code de conduite était et reste encore aujourd'hui, d'actualité avec une consonnance chrétienne que j'approuve "tu ne voleras pas la femme, de ton voisin". Que les choses soient claires. Par ailleurs, si vous êtes un lecteur attentif de terminal-media et que vous m'avez suivit, vous aurez peut être constatés que j'ai pu trouvé sur le net, le mail de Sorya K. que je suis et comptemple depuis longtemps dans la lucarne, à travers son travail du week-end sur franceinfo. J'ai tout de suite été séduit par son travail, qui contient des sujets de reportage assez intéressant, des textes bien écrient, des mots bien choisient, des titres judicieux et ce qui ne gâche rien, un physique..., permettez-moi l'expression, "d'avion" et pas un vieux Bréguet, mais plutôt civil, un gros porteur à propulsion réaction. Oui, Sorya, à mon humble avis, sort du lot et elle a beaucoup de copines qui sont prètent à la défendre si on lui fait du mal, chose que je me garderai bien de vouloir lui faire. Qu'est-ce qu'il y a encore de sacré sur cette terre ? posait Sonia Mabrouk comme question jeudi dernier, autour de la table de son plateau de télévision. Mon unique réponse est "La femme". Non pas, les; mais la; au singulier et en l'occurence, Sorya. Pourquoi ? Là, c'est plus compliqué d'y répondre et je me garderai bien, par une simple pirouette, vouloir en faire part à autrui en public. Mes sentiments à son égard me regarde et je lui réserve car cela doit rester entre nous.

Merci de ta présence

Sorya, je ne l'ai jamais rencontré, elle est peut être mariée, ou vit-elle seule ? Des réponses auxquelles, je ne peux satisfaire ma grande curiosité. La seule chose dont je suis certain avec tout l'intérêt que je lui porte, cela suscite de désagréable comportement de certain personnage politique malodorant et là, c'est aussi un double combat appuyant ma ferme volonté de contrarier les porteurs de cagoule d'un autre âge, dans leur apogée, si lointaine de l'hiver 1934. Qu'ils se gardent bien d'interférer entre elle et moi, car, ce n'est pas une menace, c'est un conseil formel qui signifie pour eux, de rester à distance d'elle quoiqu'il advienne.

Pour revenir à nous deux, le couple le plus heureux du monde séparé par quelques kilomètres et à la fois presque très proche. Comblés d'appercevoir, ce que nous sommes devenus. Stupéfait, de ce que nous pouvons en plus devenir et je suis tenté de souhaiter, en tout cas de croire, exclusif, l'un pour l'autre,

La valeur stratégique de Sorya k.
(26/12/2022)05h45

Ma chère sorya et oui, tout le monde se connait, désormais et quoiqu'il en soit, j'ai tendance à plutôt vouloir te faire confiance. Est-ce une erreur, une sorte de risque ? Je ne m'adresse aux autres que dans le texte suivant (la seconde partie) et j'espère qu'un jour, nous aurons l'occasion de le commenter, ensemble cette épisode. De toute évidence, Sorya, j'ai plutôt envie de t'aimer et de t'apprécier mais toutes les couleuvres du monde que je pourrai encore avaler peuvent remettre en cause cette volonté. Car au cas, ou tu serais mariée ou vivant en couple avec une histoire où je ne serai jamais l'homme que tu aimes, n'hésites pas, je t'invites, seulement à me faire parvenir juste un mail sans texte ni image. Vide. je comprendrais la situation et je ne t'écrirais plus. Il n'est pas nécéssaire d'en venir à des situations extrêmes et d'entretenir un petit jeu comme vécu avec daphné roulier et canal plus, j'ai déjà donné et c'est à se demander, si je ne finirais pas par trouver cela délicieux, le serpent en paté de croute. Sorya, cela va peut être rester entre nous sur internet ou dans la mémoire d'un mail à ton attention dans cette dictature des I.P et des adresse mail et pour l'instant, il me semble, qu'il n'est pas nécéssaire de terminer mon site avec un point définitif et nous ne sommes pas les deux seuls à jouer, beaucoup de gens sont directement ou indirectement concernés car toute cette histoire prend des dimensions importantes où les réactions des uns provoquent des séïsmes chez les autres. Et c'est très particulier. En tout cas saches, une chose, c'est qu'avec des détails, la façon dont tu présentes les reportages dans ton fil info, les textes que tu écris, tout me laisse supposer que je peux d'une part te faire confiance et me laisser aller à la confidence à distance et pour moi, c'est plaisant ces moments, franchement, honnètement et les évènements s'enchaînent les uns après les autres. Voici le texte plus général qui ne te concerne pas directement mais plutôt à la planète...:

Peut être que l'on se demandait à l'extérieur s'ils étaient l'un et l'autre assez cuit, la dinde et le chapon autour de certaines table avec la magie de noël et pour d'autres tables avec l'esprit de noël. Je parle de vous ou bien, je parle de moi, ou de vous tous à la fois. En tous cas, la personne âgée qui habite dans l'appartement au dessus du mien, ce vieux débris de missile ne manque pas de tirer la chasse d'eau à l'heure qui lui convient le mieux, une horaire vraiment de merde mais c'est vrai quand ça vieillit les personnes agées dans les petites villes de province ça devient grégaire et elles sont trois grâces à probablement me détester.

Le jeu pouvait peut-être s'arrêter, là, en tout cas dans mon silence avec le clap de fin, je l'attendais. Et toi, rien à signaler ? RAS, selon Yves Boisset ? Je ne termine pas le jeu, je veux simplement que vous sachiez que je n'ai pas compris où ils veulent aboutir, sinon à un mariage ? Ou à un suicide ? Ou une réunion électorale ? Ou un génocide ? En tout cas, depuis une année, qui vient à peu près de s'écouler mon père, Victor Simoni, y a laissé la vie et Franck Simoni, mon frère, j'ose espérer et imaginer qu'il s'en est sortit. J'ai encore des bribes de textes qui me remontent à la tête car l'illusion est parfaite, ses ions, ses touchantes attentions, me criblent de rèverie véritable, et je fais comme si, ce n'était pas périlleux mais ça me rends chiffon de les savoir hors de moi, hors d'atteinte. Comme des effluves d'un alcool tout de même un peu frelaté, comme une fontaine d'absinthe. Je résiste encore, chancelant mais sobre et sans alcool pourtant, tout en voyant double. Cet art vous a t-il enrichit ? Je l'espère en tout cas, cela m'a permis avec une psychanalyse pas cher de me rendre plus adulte comme l'enfant que la communauté aimait voir en moi et vous avez, je le suppose constaté que s'est très difficile de maneuvrer et d'ailleurs, j'y suis sensible et toujours en retard ou très en avance . Pour ma mère, je suis le meilleur et entendre ça, m'aura vraiment bouleversé et les enfants n'épousent pas leurs parents et mon bonnet d'âne, je trouve qu'il me va assez bien. Votre blagounette est subtil, j'en conviens, avec le rôle de la vieille dame en fauteuil roulant et de son fils le facteur dans ce film de la nouvelle vague. Car, de plus en plus rongé par mes interrogations et mes hypothèses récurentes, je ne connais pas l'apothéose de cette histoire. Pour moi, il y a deux visages dans la page d'acceuil et l'on me l'avait précisé, auparavant. Il y en a deux et par ailleurs recouverte par un temps maussade, gris et nuageux qui plane. Pourtant, ma décision est unique et c'est vrai que sur l'autre chaîne, elle est beaucoup plus politique avec un physique imposant et plus que convenable et ce n'est pas le même monde effectivement mais est-ce que c'est mon monde ? Car quand l'on refait le chemin en arrière avec europe 1 et lagardère ou rtl et m6, ou tf1 et tmc, ce n'est pas vraiment le même chemin que l'armée de l'air et je n'ai pas écris "le roman international en pensant forcement à sonia mabrouk et ça j'espère que vous l'avez bien retenu, même avec deux pingouins. Et puis, je n'aime pas trop les femmes à pendentif. Sonia a du talent mais c'est mieux d'être sympathique qu'inaccessible et même si les gens sont très "gatés" par la vie, à cause de leur physique, leur lieu de naissance ou leur intelligence, le reste du monde n'est pas forcément "logé à la même enseigne" et nous ne sommes pas là, uniquement pour notre fiole ou pour être en admiration complète sur celle des autres, avec presque de la jalousie. Sonia, je ne connais pas son histoire de femme, je l' observe, je scrute les âmes et vous savez, j'ai pu répondre à la question, "Pourquoi vous mentez ?" et la réponse est "Je ne suis pas un menteur" Mais, que faut-il être encore et encore au fil des fil info et des news de cnews ? Parce que pour appercevoir une tentative de communication formelle et de sincérité et non pas suggestive, il faut chercher longtemps. Pourquoi, je mentirais, moi, parce que la vérité comme l'humour, ça ne se partage pas forcement avec tous le monde. Vraisembablement pour Pierre Desproges, lui, il était resté un peu amer sur son cancer, il l'avait peut être mal digéré. Face à une autre extremité, une réalité effrayante, le gang des barbares en 2006, ça a existé et la cagoule en 1934 aussi. Je crois pourtant que le rôle que j'ai si bien vécu avec mes croyances électroniques, ce personnage comme s'il avait été défini juste pour moi avec des intervenants soit en léger différé ou avec l'orchestration d'un programme informatique d'aide à la décision, alors, il se pourrait que le jeu continu inexorablement encore et encore, "again and again" mais reste à savoir s'il s'applique à un individu ou à un répertoire de gens bien précis, j'ose dire juste ciblé.

Même les automobiles renault étaient impliqués et c'est à grand renfort de publicités que l'on magnifiait ce jeu très crétin mais ô combien à vision national et qui emportait le monde. La corde est bien épaisse sera-t-elle une fin en soi ou le pays de Zorglub tiendra-t-ils, ses promesses ? Attend, je vais ressortir mon mémoire et je n'oublie rien. Avant de devenir la victime, le transmetteur dans le désert. En tout cas, parmis les 52 programmes existants dans la domotique, je devais endosser l'un des plus nazes. Après, ils pouvaient se laver les mains, tranquillement. Déjà, avec la volonté d'avoir empoisonné avec un allez simple vers la maladie en mars ou avril 1989, ma vie était très accessoire mais j'ai bien tenu, je suis content de moi, la mission que je m'étais donné était bien accomplit et pour s'en appercevoir, il faudrait me rencontrer et me trouver. Je ne suis pas dupe, je suis peut être déjà dans un intranet, indisponible pour le reste du monde et je ne devais pas m'en rendre compte. Comme dans ce petit jeu où tous le monde ne voyait pas plus loin que le bout de son nez ou dans la vengeance avec un dieu que je n'ai personnellement jamais connu. Ce qui restait, ce qui importait et qui motivait, il y avait fort à parier que c'était le pouvoir et ça fini mal avec ceux qui s'inscrive dans une lutte ou seul la mort, la disparition peut imposer sa réalité dans cette vérité du porte monnaie finale et du canon. La fameuse transmission pécuniaire ou cérébrale au sein de la famille, donc: l'héritage et aussi même celui biologique...Car il ne faut surtout pas en laisser une miette, pour les avides et les voraces et ça rapporte quand c'est indispensable de choisir sur catalogue ceux avec des yeux bleus

Allez petits spermatozoïdes, allez vite courir pour devenir des bébés éprouvettes et vengez ceux qui ont été tués avec couteaux et fourchettes. Quant à toi vieux crouton que j'ai eu l'occasion de croiser, hier dimanche, à la maison de retraite où est maman, reste loin d'elle car toi et ta famille, tu ne peux pas



Pour revenir en haut de la page Retour rubrique