terminal-media.fr
icon icon facebook icon icon icon icon
cross

 
rss
 
MUSIQUE & SONS

Bob Sinclar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.


Bob Sinclar, de son vrai nom Christophe Le Friant, né le 10 mai 1969 à Bois-Colombes (Hauts-de-Seine), est un disc jockey (DJ) français originellement affilié à la french touch, et aujourd’hui sous le label Emile Record ; nouveau producteur depuis la scène house et aujourd'hui davantage assimilé à la disco house. Il a également utilisé les noms de scène « The Mighty Bop », « Chris the French kiss » et « Reminiscence Quartet ».

Enfant, il est sélectionné avec son équipe poussin par la mairie de Paris pour accompagner l'équipe de France de football en Argentine pour la Coupe du monde de football de 1978. Il déclare en 2010 qu'il était présent au match Argentine-France, à Buenos Aires, le 6 juin 1978.

Débuts
Alors qu'il est « GO tennis » au Club Med ou, selon ses dires, éducateur (professeur de tennis) à la mairie de Paris, Christophe Le Friant se lance dans la carrière de disc jockey en 1986.

  • Fabe


Débuts

En 1990, il rencontre DJ Yellow, alias Alain Hô, avec lequel il fonde dès 1994 le label Yellow Productions. Spécialisé d'abord dans la soul, le hip-hop et l'acid jazz, le label va peu à peu s'élargir à la musique house. Ses productions les plus personnelles, et les plus anciennes, sont produites sous le pseudo de Mighty Bop.

En 1998, « Chris the French Kiss » imagine le concept Bob Sinclar, reprenant le nom du personnage incarné par Jean-Paul Belmondo dans le film Le Magnifique de Philippe de Broca (1973). Cela ne devait être à l'origine qu'un seul et unique album, réunissant des titres de compositeurs et DJs anonymes, sous le pseudo général humoristique « Bob Sinclar ». C'est initialement DJ Yellow qui se produit sous le pseudonyme Bob Sinclar et assure la promotion de l'album Paradise.
Chris rencontre alors en mars 1998 Thomas Bangalter, un des membres des Daft Punk, et également directeur du label Roulé et membre fondateur du groupe Stardust, avec le tube Music sounds better with you. Dans un avion en direction de Miami pour la Winter Music Conference, Chris vend le concept album Bob Sinclar à Thomas Bangalter et finit de le convaincre d'y participer avec un morceau.

De retour à Paris, Thomas Bangalter crée en une nuit le titre Gym Tonic avec la voix échantillonnée de Jane Fonda. Il le transmet à Chris avec l'accord que ce morceau ne devait que figurer parmi les autres titres compilés anonymement sur l'album concept Bob Sinclar et en aucune façon faire l'objet d'un tirage en single8. De plus, le sample de la voix de Jane Fonda avait été utilisé sans l'autorisation de l'artiste américaine, tout comme le sample issu du morceau Bad Mouthin de la Motown.

Une fois l'album vinyle Bob Sinclar sorti et envoyé aux DJs, radios et majors, tous flashent sur un titre de l'album, Gym Tonic de Thomas Bangalter. La Warner, qui distribue le label de Chris et Alain, met la pression pour sortir ce morceau en single, car elle flaire le tube mondial et les bénéfices financiers à en retirer.

Carrière



Gêné par l'accord qui le lie avec Bangalter, Chris accepte dans un premier temps de sortir Gym Tonic en maxi avec la mention prudente for promotion only. Le disque se retrouve en vente dans les bacs. Il est joué partout, sans l'accord de Thomas Bangalter, et sans avoir acheté les droits d'auteur pour les morceaux échantillonnés. Les avocats sont alors actionnés de part et d'autre. La maison de disques Warner sortira une version bis de Gym Tonic, retravaillé par un DJ, et sans la voix originale de Jane Fonda. Avec le titre de Thomas Bangalter (crédité de remixer sur la jaquette du disque), l'album Bob Sinclar décolle et lance la carrière de Chris Le Friant. Il va écumer les clubs du monde entier.

En 2003, il enregistre l'album III, une production électronique, sur lequel on trouve The Beat Goes On et Kiss my Eyes composés avec Alain Wisniak. En 2004 sort un best of incluant quatre titres inédits, des images de sa tournée à travers le monde, une interview, ses clips et leur making of.

En avril 2006, sort Western Dream, assez médiatisé grâce au titre Love Generation, qui est le générique de la 5e édition de l'émission Star Academy dès la rentrée de septembre 2005, ainsi que la chanson thème de la loterie Loto-Max au Québec et dans le reste du Canada. Un deuxième single le suit : World, Hold On en collaboration avec le chanteur britannique Steve Edwards en avril 2006, puis Rock This Party avec Big Ali en juin de la même année.

En 2007, il remporte un trophée aux NRJ Music Awards, où il est le premier à remporter un prix dans la nouvelle catégorie du Meilleur DJ français de l'année face à David Guetta, Martin Solveig, David Vendetta et Laurent Wolf.
Le soir du 6 mai 2007, à l'appel de Nicolas Sarkozy, il mixe sur la place de la Concorde lors de la fête organisée pour l'élection du nouveau président de la République.

Il récidive en 1996 dans le titre Des durs, des boss, des dombis en écrivant : « La guerre du rap, elle fera plaisir BCBG, aux fils de riches qui passent du R.A.P. au solfège, c'est son public d'ailleurs (...), tout le monde rit quand ils jouent les durs. » Morceau réponse à Stomy Bugsy et à son morceau La guerre du rap. Avec le titre Dis aux gosses (que le crime ne paie pas) Fabe se pose en antithèse à des rappeurs hardcore tels Lunatic (en particulier Booba) qui avaient écrit en 1996 le morceau Le crime paie. Toujours dans Des durs, des boss, des dombis, il affiche une bonne partie de la scène rap du moment : des NTM (« qui jouent les pyromanes aux bains douches ») à Stomy Bugsy (« t'es beau en costard, dommage que tu te la pètes ! ») en passant par Booba (« le hip-hop est plein de gangsters en toc, qui vivent dans des pavillons, nous prennent pour des couillons, parlent de crimes mais ne tuent que des papillons, parlent de la rue mais ne connaissent que ses stations de métro » et surtout « Concours des plus con des Mc's Qui s'font la guerre sur des maxis parlent d'avoir du cash, N'ont pas assez pour prendre un taxi, des mythomanes... » qui fait référence à son séjour en prison pour avoir braqué un taxi).

Booba l'ayant pris au sérieux lui répond, trois ans après alors que Fabe venait d'arrêter le rap, dans le titre La Lettre (2000) en reprenant la phrase « C'est tellement bas que pour en parler faudrait que je me fasse mal au dos », la modifiant : « Je suis tombé si bas que pour en parler faudrait que j'me fasse mal au dos. » en y ajoutant « Putain quelle rime de bâtard », ce qui peut être perçu aussi bien comme une critique, que comme une marque de respect9. Dans une interview accordée aux Inrocks, Booba précise que la phrase était clairement une attaque car « à l’époque il disait qu’avec Lunatic on parlait de flingues pour se la raconter et qu’on se prenait pour des mecs de New York. Il faisait le relou, genre rap conscient. Mais viens, on va te niquer ta mère tu vas voir si on rigole. »

Sur le morceau What a Wonderful World, Bob Sinclar invite Ron Carroll, une grande figure de la scène house de Chicago surtout connu en France pour avoir collaboré avec Superfunk en 2000 sur le morceau Lucky Star. What a Wonderful World est aussi le fruit de la collaboration avec Axwell, Bob Sinclar ayant apporté la mélodique et Axwell le côté club. Le succès de cette chanson est mitigé, en effet certains DJs internationaux ne passent plus ses musiques jugées trop « commerciales ». Le succès de l'album Born in 69 reste limité par rapport à son précédent album Soundz of Freedom.

Le 24 février 2009, le DJ revient avec le titre Lala Song, extrait de l'album Born in 69 sorti le 11 mai de la même année. Les rappeurs Master Gee & Wonder Mike du groupe Sugarhill Gang sont invités sur ce titre. Les ambiances du titre constituent une sorte d'hommage aux premiers groupes de rap. En effet, le clip se donne volontairement une ambiance Old school : décors, vêtements, paroles et figures de danse tels qu'on les retrouvait fréquemment chez les premiers groupes de rap des années 1980 dont Sugarhill Gang.

Sur le morceau What a Wonderful World, Bob Sinclar invite Ron Carroll, une grande figure de la scène house de Chicago surtout connu en France pour avoir collaboré avec Superfunk en 2000 sur le morceau Lucky Star. What a Wonderful World est aussi le fruit de la collaboration avec Axwell, Bob Sinclar ayant apporté la mélodique et Axwell le côté club. Le succès de cette chanson est mitigé, en effet certains DJs internationaux ne passent plus ses musiques jugées trop « commerciales ». Le succès de l'album Born in 69 reste limité par rapport à son précédent album Soundz of Freedom.

Bob Sinclar remporte le prix du « Meilleur Artiste Dance International » au TMF Awards 2009 en Belgique.

À l'occasion de la Journée internationale de la paix du 21 septembre 2009, Bob Sinclar réunit plusieurs centaines de personnes à un concert dans le stade Émile-Anthoine à Paris pour former une inscription géante, «Peace», qui est photographiée depuis l'espace par l'Agence spatiale européenne partenaire de l'événement, et retransmise en direct sur les écrans du concert.

En 2010, il fait une apparition avec Novak Djokovic et Gaël Monfils dans le premier épisode de la web série de Martin Solveig qui est aussi le premier titre du nouvel album de Solveig intitulé smash et le single est Hello avec la Dragonette. Le clip se déroule 1 jour avant Roland Garros sur le court central et on voit Bob et Martin jouer au tennis. La même année, la marque Oasis fait appel à ses services pour remixer le titre Let's All Chant dans une de ses publicité.

Le 30 janvier 2012, Bob Sinclar sort son nouvel album intitulé Disco Crash. Dans cet album il est en featuring avec de nombreux artistes : Sean Paul, Snoop Dogg, Sophie Ellis Bextor, Pitbull…

Début 2012, le single Rock the Boat avec le rappeur Pitbull rencontrera un certain succès à travers le monde.

Durant la Mostra de Venise 2012, il est membre du jury de la section Prix Luigi De Laurentis.

Le 2 avril 2013, Bob Sinclar sort son nouvel album Paris By Night (A Parisian Musical Experience). Cet album comprend de nombreux morceaux qui contiennent des samples célèbres tels que A far l'amore comincia tu de Raffaella Carrà ou Le Avventure Di Pinocchio de Fiorenzo Carpi pour le titre Groupie.

Le 13 juin 2013, Bob Sinclar est invité à Secret Story 7 pour animer la soirée des candidats.

Il a joué dans un épisode de la série télévisée Platane d'Éric Judor.

En 2014, il produit le titre Heart of Glass, reprise du groupe Blondie, parue en 1978, interprétée par Gisele Bündchen, pour les besoins d'un spot publicitaire de la marque H&M.

En 2018, Bob Sinclar sort le single I Believe. Le 18 janvier 2019, il sort son nouveau titre Electrico Romantico en duo avec Robbie Williams
Retour en haut de page Revenir à la rubrique