terminal-media.fr
icon icon facebook icon icon icon icon
CULTURE


La carotte et le retraité


Dans mon histoire, qui draîne des hautes tensions et des crises entre l'antenne historique de canal plus, certain animateur producteur et quelques parasites de circonstance. Pierre l. celui qui ne veut pas raccrocher est un retraité très déprimé car dans son potager qu'il traîne derrière lui, avec ses navets et courgettes, il se laisse aller à maudire un glouton mouton.

Car, comble de l'esprit canal, où la simple évocation des mots "bite, crotte, prout" a déchaîné des vocations, mais où les légumes du jour sont maintenant assez fades et la viande voire plus du tout consommables, les recettes sont réchauffées avec des thèmes comme la parodie notamment. Après "les inconnus" et ce qu'il en reste, le sujet s'éffrite, mais aurons-nous à vivre l'éternel "revival" des métiers de la musique, adapté à l'audiovisuel par des anciens de l'adolescence ?

Car, ce qu'il semblerait c'est que dans toutes entreprises télévisuels, le fait de planter des graines doit permettre un jour ou l'autre avec un peu d'eau de faire la récolte de cucurbitacés, plantes et des laitues bien tendre, prètes à la dégustation en salade ou en potage puisque cette recette n'a pas d'âge. Toutefois, laissé à l'air libre, en pleine air, en général, ça pourrie sur place, comme une femme d'un certain âge qui s'insurge sur la moindre des pécadilles mais cela, n'a de valeur que le temps d'une saison, ou que d'une récolte car le cycle de la vie reprend ses droits.

Les insectes iront se régaler, la terre va s'enrichir et le reste s'adapte, là où les formes du recyclage se font et survive car en toute chose, il faut en considérer la fin avec des visages éphémères et une vieille carotte qui exagère et que nous attendions hier

cs-21-05-22

Pour revenir en haut de la page Retour rubrique