terminal-media.fr
icon icon facebook icon icon icon icon
cross

CULTURE

Internet ouai, et alors ?

Quand on observe ce que l'internet est devenu, il y a de quoi être fasciné mais aussi un peu effrayé. Car, depuis environ 15 ans, avec peu de moyen, l'on arrive à toucher un nombre considérable de personne avec des images, de l'écrit, de la musique, du son, ou de la vidéo et ce, à la fois, à l'échelle mondiale, dans votre pays, votre ville ou dans votre région de résidence avec le simple partage de l'information. Donc, l'on diffuse pour tout le monde ou selon avec une facilité aussi simple qu'un clic, qu'il concerne l'anonyme, sa grand-mère ou ce vieil l'oncle dans son village natale, où qu'il soit. Qu'il s'agisse de "butiner sur la toile", "fureter sur le web", ou bien "scroller sur l'appli", chaque génération a su s'approprier un vocabulaire propre, ses usages, ses coutumes sur un téléphone, une tablette ou un portable. L'effort est minime, l'apprentissage désuet, parfois ludique mais ô combien chronophage.

Forêt épaisse

Ce que vous renvoie les médias traditionnels en pleine face, c'est que chacun d'entre nous peut être le passeur d'information, le dénicheur de scoop ou de passion, la marionnette comique de service dans un stand up gigantesque. Cependant, que vous soyez novice ou fort d'une qualification pratique solide, l'information, le post, le tweet ne doit pas être en dehors de la définition du droit français. Car, dans la forêt épaisse de l'internet, l'on peut comparer deux types de mode de diffusion dédiés, l'un à travers les réseaux sociaux, que l'on peut désigner comme appartenant à celui d'un animal social tel que le loup, l'autre, tel que le lion, avec un site construit sur mesure dans lequel, il a toute possibilité de présenter le contenu. D'ailleurs pour ce dernier, la création et la maîtrise de l'oeuvre mais pas toujours la fortune peuvent provoquer honneur et gloire.

Loup ou Lion

Cependant, il y a aussi, ceux qui sauront reconnaître les techniques et l'art que les artistes ont su développer. Il faut bien comprendre que l'internet, ce sont des techniques hybrides qui se jugent dans leur ensemble. Là, où les choix sont prépondérant, mais là où la mode et l'air du temps jouent un rôle minime voire inutile. Ils doivent éveiller auprès des visiteurs une exaltation de la découverte comme le flux et reflux de génération entière qui cotoit un nouveau rivage en surf.

Réseau godillot

Depuis leur création, la dérive verbale aggressive sur les réseaux sociaux n'est pas une surprise car il y a une volonté parmi les compétiteurs de vouloir influencer le jeu politique à l'interne des nations. Le "soft power" (Pouvoir d'influence sociétal) utilisé de manière pernicieuse s'avère n'être qu'une politique de déstabilisation pour semer le trouble et la discorde sur la population. Les arguments similaires sont utilisés, à travers les commentaires, fausses nouvelles ou intoxication virale, car tous sur la planète fourbissent les mêmes armes. Et vous préférez le loup ou le lion, comme nation, groupe, ou individu qui s'attaque à vos enfants ?

Légo

Captivant autant que passionnant, cet énorme jeu de légo que représente l'édification d'un site pour tous les types d'écrans n'est pas facile à maîtriser même pour qui s'y donne du temps. Pour finir et selon le consumérisme propre à l'informatique du modèle américain. La définition des normes techniques définitives sont elles, valables à internationnales, dont l'organisme, le wolrd wide web. est basé à Genève. Toutefois en sniper, les standards de langage informatique sont toujours remis en question et seul les grosses entreprises ou celles fortes d'un carnet de commandes conséquent, s'en sortiront à termes, l'artisan, mi-artiste, mi-indépendant ne pourra résister au rouleau compresseur des multinationales.

2006

Souvenez-vous pour les plus anciennes et anciens, en 2006, facebook, youtube apparaissent et les smartphones sont à leurs balbutiements. Pas de tik tok, pas de twitter, pas de masque filtre de teckel, et personne ne se déguise derrière un pseudo ou une quelconque identitée. Les sites ne sont pas standardisés, l'on recherche la beauté, le gout de l'attraction. Dans la conception, le prêt à porter n'a pas lieu d'être et ce qui résiste, c'est la haute couture qui code son site avec l'apprentissage de l'html et tout est à la fois, extraordinaire et fascinant.

Terminal

En 2006, à cette époque, Terminal-media, fête ses dix ans, il se cherche encore dans sa version visuelle et se transforme. Ce sera un insatiable travail de longue haleine pour trouver un design et une ergonomie la plus parfaite, et depuis, il n'a cessé de progresser..
FIN
Pour revenir en haut de la page Retour rubrique