terminal-media.fr
icon icon facebook icon icon icon icon
cross

CULTURE

Un mouvement en action dans une illusion du moment

Hendaye, Vendredi 23 août 2019

Il y a de quoi être surpris quand on observe les moyens considérables mis en œuvre par l’Etat, en déployant les forces de l’ordre pour protéger le G7 de toutes les agressions extérieures. Mais n’est-ce pas légitime et obligatoire, lorsque des contre-manifestations sont organisées aux alentours de Biarritz. Pourquoi les altermondialistes, envisagent-ils de vivre dans une société merveilleuse du partage dans une centaine d’année ? Et s’il y a des débordements, n’est-ce pas un frein à des réformes efficaces et constructives qui pourraient-être envisagées plus tôt. C’est anti-écologique et le maître mot de cette attitude, c’est faire de la « procrastination », en d’autres termes, remettre à demain, ce que l’on peut faire aujourd’hui.

Contre-sommet
En plus, ce qui est étonnant, c’est cette volonté de vouloir affronter le réel sans avoir de perspective vers l’avenir ou sinon d’envisager une vague appréhension qui ne mène que vers rien ou presque, comme la fréquentation de camp d’entrainement de défense passive ou de lutte active contre des gendarmes. Parce que franchement, les contre-sommets, ça même à quoi ? Quelques échauffourées avec des robustes CRS à la matraque facile. Est-ce que ça va piquer les yeux pendant quelques jours, combiens y aura-t-ils d’hématomes costauds sur les corps ou bien, un passage devant la justice et là, c’est déjà beaucoup moins sympathique de manifester.

Est-ce que cela en vaut la chandelle ? Il y a de quoi en douter et rebelote pour la fois prochaine dans un exercice vain où les gendarmes seront de toutes façons présents. Dans ces conditions, est-ce que c’est beau l’avenir ?


Pour revenir en haut de la page Retour rubrique